Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A l'exception du harcèlement moral qui peut en effet être très destructeur, il est très rare que quelqu'un se suicide suite à un évènement unique. Cela arrive sur un terrain déjà très déstabilisé. Très souvent quelqu'un qui se suicide y a pensé plusieurs fois avant de passer à l'acte et a même prévu comment le faire. Le déclencheur n'est que la dernière goutte qui fait déborder le vase.

Actuellement nous pouvons trouver de nombreux ouvrages (exemples : "L'antibible des ressources humaines", "J'ai fait HEC et je m'en excuse", "Mortel management"...) mais aussi des films et documentaires remettant en cause les codes actuels du management.

L'importance des relations humaines :

Les événements tragiques de ces derniers temps nous rappellent à quel point il est nécessaire d'être attentif à ceux qui nous entourent même si le rythme de la vie professionnelle s'y prête de moins en moins. En effet, il parait évident que le support social peut nous aider à absorber les chocs émotionnels auxquels nous sommes soumis.

Un manager (tout comme un employé) qui ne fait jamais d'erreur, cela n'existe pas. Bon nombre de ces erreurs, aussi paradoxal que cela paraisse, permettent d'ailleurs de progresser. Quoi qu'il lui en coûte parfois, un manager ne doit jamais négliger ses devoirs.

Même si la majorité des dirigeants ont maintenant le souci de réintroduire le côté humain dans la gestion de l'entreprise, la compétition mondiale et la pression de la performance ont conduit à une montée en puissance de modes de direction autoritaires. Désormais, même des écoles parmi les plus prestigieuses souhaitent assouplir le modèle pyramidal de management car peu ouvert aux innovations.
 

 

Tag(s) : #Management

Partager cet article

Repost 0